Canal Santé Extension Draguignan

Logo Canal santé extention.jpg

Action globale de promotion de la santé en milieu pénitentiaire

Le CODES 83 intervient  au Centre Pénitentiaire Toulon La Farlède (CPTLF) depuis 2007, à travers divers types d’activités à destination des personnes détenues. Ces ateliers s’étendent sur une large palette, allant des nouveaux arrivants, aux personnes isolées, en passant par celles suivant un parcours scolaire ou encore à travers de l’éducation par les paires.

Fort de son engagement et de son expérience, depuis juin 2018 le CODES 83 intervient à la nouvelle Maison d’Arrêt (M.A) de Draguignan. Cet établissement masculin a réouvert ces portes à la suite des inondations de 2012.

En étroite collaboration avec l’Administration Pénitentiaire (A.P), l’Unité Sanitaire en Milieu Pénitentiaire (U.S.M.P), le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (S.P.I.P) et le pôle enseignement de la M.A, le CODES 83 propose des ateliers de prévention à la santé à destination des personnes détenues.

Objectif général

A l'occasion d'un projet partenarial concerté et partagé in situ, permettre aux personnes détenues des deux centres pénitentiaires du Var de développer des comportements de santé favorables en leur donnant accès à une offre de prévention et d'éducation pour la santé sur les conduites addictives, établie en cohérence avec les spécificités du milieu carcéral, et participer à la réflexion inter-régionale sur ce thème par une journée d'échanges ouverte aux établissements de la DIRSP. 

Objectifs opérationnels

Activités dans le cadre du financement MILDECA 129 

  1. Mettre en place 2 temps d’échanges avec les différents partenaires impliqués dans la prise en charge des addictions, afin de travailler sur le parcours des patients, l’harmonisation et l’orientation des entrants en situation d’addictions;
  2.  Animer 10 séances de santé communautaire avec un groupe de personnes détenues afin d’élaborer et de construire des d’outils de sensibilisation et de communication destinés à l’ensemble de la population pénale autour des conduites addictives;
  3. Mettre en place 10 séances d’information/sensibilisation sur la prise en charge des addictions, auprès des nouveaux arrivants;
  4. Animer 12 séances de groupes de paroles à la MA de Draguignan. Ces ateliers seront également la continuité de l’action d’information et de sensibilisation auprès des nouveaux arrivants et permettra ainsi d’approfondir les réflexions initiées.
  5. Animer 15 séances de médiation en alternative à la sanction pour des consommateurs sur la MA de Draguignan.
  6. Proposer 3 temps de réflexion sur l’année sur les conduites addictives pour les professionnels du pôle enseignement de la MA de Draguignan.
  7. Mettre en place un programme de prévention des consommations de tabac et de cannabis auprès d’un groupe de personnes détenues volontaires au sein de deux l'établissement pénitentiaire ayant une consommation régulière de tabac et/ou de cannabis et de mésusage des médicaments.
    • a) 10 séances d’activité physique adaptée (APA) au sein du gymnase à destination de personnes détenues.
    • b) 3 séances d’information et d’échange.
    • c) 7 séances d’atelier pratique et créatif.

Activités dans le cadre du financement ARS PACA 

  1. Animer 12 séances sur les Addictions / Hépatites et les risques de contamination lors des pratiques de consommation. Ces ateliers se dérouleront en bâtiments à destination des nouvelles personnes écrouées, et co-animés pour certains, avec les équipes sanitaires. Ils reprendront les risques liés aux modes de transmission et de prévention des hépatites et du VIH, les mesures de réduction des risques, l'explication de la proposition de dépistage à l'entrée et au cours de la détention, le traitement post exposition VIH, la vaccination contre l'hépatite B et les dispositifs de prise en charge des addictions et des hépatites chroniques au sein de la prison puis à leur sortie.
  2. Animer 26 ateliers santé à destination de la population pénale. Ces ateliers santé seront proposés à l'ensemble de la population carcérale en bâtiments ou aux personnes suivant un cursus scolaire, co-animés avec les enseignants. Les thématiques seront choisies avec l’équipe de l'USMP et/ou de l'EN en fonction des priorités et réalités de terrain en lien avec les besoins exprimés par les personnes détenues.
  3. Développer des actions de santé communautaire (10 séances). Ces ateliers auront comme finalité la création de visuels à diffuser au sein de la Maison d'Arrêt et d'échanger sur les thèmes des ateliers santé proposés en bâtiments
  4. Participer au comité de pilotage de la Maison d’arrêt de Draguignan.Ce temps de concertation partenariale est l'occasion de valoriser les actions mises en place et de réajuster le projet en fonction des besoins repérés par les partenaires (AP / USMP / SPIP / CSAPA / AESAD / EN...).

 


 

Contact  

Ibrahima Ndary GUEYE, i.gueye@codes83.org

04 94 89 47 98 

Projet financé par MILDECA 129 & l'ARS PACA

Dernière mise à jour le 06.09.2019